Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 26 le 13/8/2014, 12:39

Incompatibilité de la pratique de l'attelage en compétition ET en loisirs ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Incompatibilité de la pratique de l'attelage en compétition ET en loisirs ?

Message par quatras76 le 12/6/2014, 10:17

C'est une question qui me vient souvent en tête, car j'ai encore quelques difficultés à préciser et actualiser mon projet !
J'ai bien compris qu'au niveau des voitures, il est  préférable d'avoir du matériel spécialisé.
Mais pour les chevaux, qu'en est-il ?

"Peut-on imaginer qu'un cheval très bien adapté à la pratique de la balade et de l'attelage de loisir en général,
puisse aussi être attelé pour les concours et y présenter un comportement "correct" de compétiteur ?


Mon Nariolo est un cheval avec qui j'éprouve un immense bonheur à pratiquer la balade en attelage.
J'ai alors pour moi plus qu'un partenaire: un vrai complice !
Il est aux ordres, très coopératif et je constate qu'il se fait plaisir lui aussi.

Par contre, dès que j'envisage un travail en carrière... ça ne va plus du tout !
Surtout pour le dressage, car pour les autres épreuves c'est... correct !

J'ai constaté aussi que dans la pratique de l'attelage, il y a bien 2 mondes, celui de la pratique de la compétition et un autre monde pour l'attelage de loisirs. Ce sont parfois les mêmes meneurs mais le plus souvent, ce ne sont pas les mêmes chevaux.

Qu'en pensez-vous ?
Quel est votre vécu en la matière ?
avatar
quatras76

Messages : 619
Date d'inscription : 11/11/2013
Age : 68
Localisation : Normandie (76)

http://nariolo.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incompatibilité de la pratique de l'attelage en compétition ET en loisirs ?

Message par CarPam le 14/6/2014, 19:40

Il est vrai que rares sont les meneurs qui pratiquent la compétition et la balade. Cependant, je ne pense pas que cela soit incompatible.
Pour parler de mon expérience, je constate que lors des promenades, ma jument qui est plutôt en mode concours en ce moment se croit sur la phase A et j'ai bien du mal à faire un trotting cool. De plus, elle a tendance a être beaucoup plus sur l'oeil  affraid car l’excitation importante nécessaire pour tenter de faire des résultats en concours les rend un peu plus difficile à gérer (peut être est ce du aussi à l'alimentation type concours).
Cela dit peut être que d'autres chevaux parviennent à bien faire la différence entre les deux. geek 

CarPam

Messages : 31
Date d'inscription : 11/11/2013
Age : 39
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incompatibilité de la pratique de l'attelage en compétition ET en loisirs ?

Message par lezanes le 15/6/2014, 20:06

Pour la petite histoire, il y a 15 jours, je suis allée chez l'ophtalmo à Maisons Laffitte, quel rapport me direz vous, patiente... Sur le bureau à l'accueil, il y avait une coupe "LISIEUX 2014". J'ai donc engagé la convertation avec la secrétaire, et elle m'a parlé longuement de son cheval, un trotteur du nom de Motivé, et de ce qu'elle fait avec, et elle ne pratique pas avec uniquement de l'attelage de compétition, elle fait de tout, du saut, de la ballade montée, du dressage monté, elle ne pense pas préparation de concours, elle vit littéralement avec son cheval et il le lui rend bien lors des concours.
avatar
lezanes

Messages : 34
Date d'inscription : 16/11/2013
Localisation : Rouen (proche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incompatibilité de la pratique de l'attelage en compétition ET en loisirs ?

Message par quatras76 le 16/6/2014, 07:48

"Lezanes", si tu savais comme j'aimerai que mon histoire avec Nariolo soit aussi "simple et facile".
Je ne parle pas d'obtenir une coupe en concours, car je n'ai pas cette ambition, mais seulement de me faire plaisir dans cet exercice avec un cheval coopératif !

Comme tu le sais, j'ai un énorme respect pour mon cheval et je cherche avant tout son confort et en retour, sa participation. En balade, je dois reconnaître être totalement comblé.
Hier, il y avait un concours à St.Pierre de Bénouville. C'était un Concours de type "amateur2é, c'est à dire dressage, maniabilité le matin puis maniabilité combinée avec 2 obstacles marathon l'après-midi.
Nariolo était .... INFECT! (je ne l'avais jamais vu comme ça!).
Autant lors de la détente que j'ai faire en partie sur la route, j'avais un cheval docile et bien en ligne, autant en arrivant dans l'aire de détente, il s'est totalement transformé en une "sal**rie" sans nom! Il se cabrait et refusait d'appliquer mes consignes!

Je dois reconnaître que c'était un véritable "échec" !
Mon cheval auquel je ne peux pas reprocher grand chose en balade, était totalement hors du contexte pour participer à ce concours (superbement organisé)!
Après cette "expérience malheureuse", j'ai franchement tendance à penser qu'il y a bien incompatibilité entre la pratique de l'attelage en loisirs et la pratique en compétition.
avatar
quatras76

Messages : 619
Date d'inscription : 11/11/2013
Age : 68
Localisation : Normandie (76)

http://nariolo.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incompatibilité de la pratique de l'attelage en compétition ET en loisirs ?

Message par 2 guides le 18/6/2014, 08:31

- - Mon modeste avis .
Le trotteur est un cheval gentil. Certes ! C'est néanmoins un cheval de sang, ce qui veut bien dire, ce que cela veut dire. En plus, morphologiquement à cause de ses épaules de trotteur, et ses postérieurs écartés, il n' est pas vraiment apte pour le dressage.

Nariolo, ce n' est pas sa tasse de thé, OK, peut être est t'il gêné dans les courbes, il te faudrait peut être pratiquer avec des exercices ludiques, fractionnés dans le temps. Peut être (pour commencer une détente à la longe pour lui dérouiller les articulations) puis un peu de dressage, puis dételer juste à l' extérieur de la porte de la carrière pour qu'il sache qu'à la fin de son calvaire, il va au pré, ou va faire une balade sympa. Toujours rester sur une une fin du dressage qui se termine par quelque chose qu'il affectionne particulièrement.

C'est une idée comme ça, en passant...
avatar
2 guides

Messages : 117
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 59
Localisation : Centre Val de Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incompatibilité de la pratique de l'attelage en compétition ET en loisirs ?

Message par quatras76 le 18/6/2014, 16:09

Merci "2 guides", tes conseils sont précieux et je vais en tenir compte.

Cette reflexion (compatibilité Compétition / Loisirs) m'occupe l'esprit de puis déjà un bon moment et j'ajouterai me fait douter sur la validité de mes projets avec Nariolo vers ces objectifs. Le sujet est complexe et les réponses le sont également. D'abord, notre préparation, notre entraînement pour les CCA !
Nous n'en avons pratiquement pas !

Déjà si une fois par semaine, nous faisions une véritable séance de dressage, je pense que les choses s'amélioreraient !
- Travail sur un cercle avec recherche de l'équilibre, de l'impulsion, de la régularité et de l'incurvation.
- Travail en carrière avec des changements d'allures, la recherche de la rectitude, le respect des tracés.
Nariolo peut ne pas être conformé pour du dressage de bon niveau, déjà ces simples exercices (avec un peu plus de fermeté et d'exigences de ma part) nous permettraient d'être moins "mauvais".

Je dis bien "NOUS", car il n'y a pas que Nariolo à remettre en cause ! En Octobre dernier, "NOUS" sommes allés travailler chez "Clever2" à Guérande ! Après ce stage, notre attelage était devenu enfin paisible et efficace ! Nariolo était parfaitement "aux ordres" et moi, comme j'avais appris de bonnes techniques, je parvenais à mieux "dialoguer" avec Loulou. Je pense que si à ce moment là, nous avions participé à un concours, nous n'aurions pas été mauvais du tout !

Mais voila, il y a eu l'hiver, puis ce mauvais Printemps qui n'en finissait pas d'arriver. Nariolo a passé beaucoup de temps à l'herbage avec les copines et moi, j'ai perdu les acquis de l'automne. A la reprise, je ne retrouvais plus les sensations dans les guides.

Tout cela pour dire que OUI, il existe bien des solutions à mes problèmes, mais elles ne sont pas évidentes à appliquer. S'il y a bien dans ma petite région des "entraîneurs" pour les attelages déjà performants et des "moniteurs" pour les débutants, il n'y a pas de "formateurs" ni de "conseillers". Donc, NOUS nous retrouvons un peu trop isolé pour parvenir à progresser !

Mes objectifs ne visent pas des "brillants" résultats en compétition, mais que NOUS y trouvions des satisfactions, du plaisir.
J'ai bien pris conscience, que la pratique de loisirs (dilettante) est assez en opposition avec une pratique en compétition ou la rigueur est de mise.

Il est vrai que dans ces conditions, on ne peut pas demander au complice cheval de faire le distinguo ! Mais je reste persuadé qu'une "orientation" vers une pratique rigoureuse apportera des bienfaits lors des loisirs ! Je pense avoir enfin une réponse à ma question initiale.

Merci à toutes celles et ceux qui m'auront aidé dans ma progression pour construire cette réponse. flower
avatar
quatras76

Messages : 619
Date d'inscription : 11/11/2013
Age : 68
Localisation : Normandie (76)

http://nariolo.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incompatibilité de la pratique de l'attelage en compétition ET en loisirs ?

Message par 2 guides le 18/6/2014, 16:42

- - Je comprends bien tout ça...
Il faut te faire un programme hebdo. Pas copieux mais modulable, seulement 3 fois par semaine et plus si affinité.
1 séance de longe avec si possible longe en Pessoa, excellent pour le dos et le placé.
1 séance montée ou attelée.
1 balade dans l'esprit du travail de dressage.
P/S, un stage à l'automne c'est bien, mais ensuite il y a l'inactivité de l'hiver...*

Je connais ce garçon, je considère que c'est un très bon enseignant. Un ami le fais venir pour un stage sur le WE. Peut être n'est-il pas trop loin de chez toi ?

- Centre d'enseignement d'attelage Intervenant(s) : Maxime Maricourt (niveau : BEES 1) Activité : BPJEPS Débourrage Adresse : 14170 Ouville
avatar
2 guides

Messages : 117
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 59
Localisation : Centre Val de Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incompatibilité de la pratique de l'attelage en compétition ET en loisirs ?

Message par quatras76 le 18/6/2014, 16:56

Je connais aussi un peu Maxime et Laetitia (Elle était ma conseillère lors d'un stage au haras du Pin).
Ce sont effectivement d'excellents enseignants.
Malheureusement, ils sont un peu loin (120 km) pour pouvoir les rejoindre régulièrement.
Mais je retiens cette idée également.
Merci.
avatar
quatras76

Messages : 619
Date d'inscription : 11/11/2013
Age : 68
Localisation : Normandie (76)

http://nariolo.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incompatibilité de la pratique de l'attelage en compétition ET en loisirs ?

Message par 2 guides le 18/6/2014, 17:12

- - 120 km, ça commence à faire, pour déplacer un cheval. Il faut peut être voir, car il se déplace aussi, sur une journée entière, c'est peut être jouable et puis de ton côté tu peux peut être aussi partager avec un autre meneur pour adoucir les frais.
avatar
2 guides

Messages : 117
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 59
Localisation : Centre Val de Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incompatibilité de la pratique de l'attelage en compétition ET en loisirs ?

Message par clever2 le 29/6/2014, 14:51

Pour en revenir à la question et essayer d'en apporter une reponse "théorique" : les exigences de l'un ne sont pas celles de l'autre pratique même si on parle de pratique de l'attelage...


La compétition implique une notion de performance(s) et donc nécessite un entrainement plus ou moins rigoureux selon le niveau mais qui demande tout de même un minimum de "Dressage". J'entends par le mot "Dressage" avec un "D" majuscule une certaine attitude qui tende vers le rassemblé de l'animal : un équilibre sur les hanches et un cheval cadencé, rond dans l'impulsion dans des allures de travail (faibles allures) dans l'idée de valoriser les allures et permettre le "beau" geste, décomposé et ample...


En balade, donc "attelage de Loisir" on recherche avant tout d'avoir un cheval qui sait s'économiser pour parcourir un certain nombre de kilomètres...

L'adage : "qui veut voyager loin, ménage sa monture" prend tout son sens !!!
Il est alors demandé au cheval un équilibre horizontal : une poussée des postérieurs certes mais un effort des antérieurs ne sera pas néfaste non plus...


Hormis ce coté physique pur il y a aussi le mental qui va renter en jeu :
- en compétition on attend du cheval qu'il soit au "taquet" : qu'il soit aux aguets, prêt à répondre à la moindre sollicitation, prompt dans sa capacité à agir (que se soit pour avancer ou tourner serrer)
- en extérieur on privilégiera les chevaux au tempérament calme, placide ayant de l'allant tout de même mais dont un faible contact avec la bouche suffira pour demander de prendre tel ou tel chemin lors de la sortie... car l'essentiel est d'avancer de manière souple pour les passagers ; le meneurs bavardant avec ceux ci : il n'est pas à 100% avec son cheval qui devra savoir "gérer" l'environement sans frayeur !


Voilà donc le pourquoi du comment certains chevaux ne sont pas capable de pratiquer les 2 disciplines en alternances... Bien souvent pour arriver à avoir de tel chevaux le meneur aura eu des saisons de pratique de "Dressage" pur... et des sorties pour le moral... puis seulement avec l'âge se tournera davantage vers une pratique plus cool pour le cheval en augmentant les sorties de loisir et ne participant qu'à quelques sorties en concours par saison...


Rien n'arrive par hasard... et surtout pas en se disant tient cette année je vais faire moins de balades et me mesurer à d'autres couples en participant à un cours tous les 15 jours !!!
Quand ça marche : c'est que vous avez à faire à un cheval qui avait toutes les dispitions naturelles pour ce genre d'exercice et que le meneur avait déjà une bonne base de doigté et de pratique auparavant !


----------------

Selon moi il n'y a incompatibilité que pour de rares couples si on reste à un niveau faible de compétition : les exigences seront alors vites atteignables...
Mais... Et oui il y a un mais...
Il faudra tout de même un minimum de préparation assidue et régulière pour "formater " le cheval dans la contrainte qu'est celle d'évoluer dans un carré de dressage !
avatar
clever2

Messages : 118
Date d'inscription : 11/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incompatibilité de la pratique de l'attelage en compétition ET en loisirs ?

Message par quatras76 le 29/6/2014, 15:53

Merci, "Clever2" pour cette réponse technique.
Cela me conforte dans mon sentiment et mes orientations avec "RôLoulou" !
J'ai bien compris (enfin) que si je veux obtenir des résultats en concours, des performances, il faudrait que je mette en sourdine l'attelage de loisir pour "Conditionner" ou comme tu dis "Formater" Nariolo à une pratique très rigoureuse.

Je ne devrais pratiquement faire QUE du travail de dressage et des sorties avec beaucoup d'exigences !

Heureusement ou malheureusement, ça, je ne le ferais pas !
Mes satisfactions de meneur, je les obtiens dans le plaisir qu'il y a à se sentir parfaitement en complicité "naturelle" (en Osmose) avec mon cheval.

Et tant pis pour les résultats en concours. Maintenant, je peux le dire... bounce  je sais ce que je veux ! alien

 cheers Merci encore pour tous ces conseils ! flower


Dernière édition par quatras76 le 29/6/2014, 16:37, édité 4 fois
avatar
quatras76

Messages : 619
Date d'inscription : 11/11/2013
Age : 68
Localisation : Normandie (76)

http://nariolo.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incompatibilité de la pratique de l'attelage en compétition ET en loisirs ?

Message par clever2 le 29/6/2014, 16:19

Very Happy

Vu toi et ton Roloulou je ne pense pas qu'il faille des séances TRES rigoureuses pour autant mais il est vrai un peu plus de séances travaillées regulières !

Juste pour que le cheval sache que des fois on fait juste du "bac à sable"... et qu'on tourne en rond jusqu'à ce que toi tu le decides et non lui...
avatar
clever2

Messages : 118
Date d'inscription : 11/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incompatibilité de la pratique de l'attelage en compétition ET en loisirs ?

Message par 2 guides le 29/6/2014, 20:23

- - J'ai lu avec beaucoup d'attention et d'intérêt la réponse de Clever2, je suis tout en accord avec lui, le concours est une spécificité. J'en ai pour preuve, le WE dernier, j'ai été secrétaire d'une juge de dressage lors d'un concours national d'attelage qui se passait dans mon village. J'ai beaucoup appris (en humilité aussi). Je pense que si l'on choisit l'option concours, les sorties extérieures sont en effet des sorties de travail en vue de la future épreuve à venir.
avatar
2 guides

Messages : 117
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 59
Localisation : Centre Val de Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incompatibilité de la pratique de l'attelage en compétition ET en loisirs ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum